Promotion allaitement maternel Suisse

semaine mondiale du 1er au 7 octobre 2012

 

 
L’allaitement maternel a des effets positifs sur la santé et sur l’environnement

Les statistiques montrent que même en Suisse il y a nécessité d’action en ce qui concerne l’allaitement maternel. Seuls la moitié des nouveau-nés sont exclusivement allaités pendant six mois dans notre pays . Il a cependant été prouvé que l’allaitement maternel réduit le risque de développer des maladies aiguës et chroniques et qu’il contribue à éviter la surcharge pondérale pendant l’enfance et l’adolescence. Le taux d’enfants souffrant de surpoids est un problème également en Suisse. En allaitant le bébé pendant six mois ou plus, le risque de surpoids peut être réduit de 13 à 22 pour cent . La surcharge pondérale joue également un rôle dans le développe¬ment de maladies dites de civilisation, telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires, le cancer, etc. L’allaitement maternel contribue ainsi à une diminution significative des coûts de la santé, comme l’ont démontré des études menées aux Etats-Unis .

 


L’allaitement maternel est également bénéfique à l’environnement. D’énormes quantités d’énergie sont nécessaires à la production, l’emballage et le transport des aliments pour nourrissons produits par l’industrie.

Organisation

Les activités dans le cadre de la Semaine mondiale de l’Allaitement maternel sont organisées par la Fondation suisse pour la Promotion de l’Allaitement maternel, en collaboration avec l’Association suisse des consultantes en lactation IBCLC, La Leche League Suisse, la Société suisse de Gynécologie et d’Obstétrique, la Fédération suisse des sages-femmes ainsi que l’Association suisse des infirmières HMP et de santé publique. La Fondation Promotion Santé Suisse et Ardo medical AG (Unterägeri) y accordent un soutien financier.
 
Adresse
de fr it en
0