Promozione allatta­men­to al seno Svizzera

Convegno Lausanne

13 settembre 2016


 
"Allaitement, obésité et diabète"

Programme

Crédits reconnus:  
IBLCE 2.25 L Cerp    Reg.Nr. 316 048 K 
SSP 2.5 points
ASDD 1 point
pharmasuisse 25 points








Les interventions:

Etude MySweetheart ; intervention multidisciplinaire chez les femmes ayant un diabète gestationnel
(Olivier Le Dizes infirmier consultant, Leah Gilbert MSc Psychologie, Service d’endocrinologie, diabétologie et métabolisme, CHUV)
Le diabète gestationnel est une pathologie qui peut augmenter les risques maternels de développer un diabète de type 2 et les maladies cardio-vasculaires. Mais cette maladie augmente également les risques de complications périnatales et d’obésité chez son enfant. Comment peut-on prévenir les risques causés par le diabète gestationnel ?
Les différents aspects ciblés dans notre étude seront : l’alimentation, l’activité physique, la santé mentale, le soutien social et l’allaitement maternel. Cette présentation permettra d’exposer notre intervention et en quoi l’allaitement est un élément contribuant à réduire les risques liés au diabète gestationnel.
Pourquoi l’allaitement est un point important de notre intervention ? Dans des études cohorte, l’allaitement permet d’apporter des bénéfices de la santé métabolique à la fois chez la mère et chez l’enfant. Chez la mère, la lactation permet de baisser la concentration de glucose dans le sang, de réduire la résistance d’insuline et d’augmenter la sécrétion d’insuline. Ensemble, ces différents effets de l’allaitement permettent de baisser le risque à long terme : chez la mère, de développer un diabète de type 2 ; chez l’enfant, et basé sur les études cohortes, l’allaitement peut être un facteur protecteur contre le développement du surpoids ou de l’obésité.
En conclusion, notre intervention vise à réduire les risques liés au diabète gestationnel en ciblant plusieurs facettes durant la périnatalité. Le soutien à l’allaitement maternel est un des éléments de notre intervention.

L’influence de l’allaitement maternel sur les risques d’obésité et de diabète de la mère et l’enfant (Dr med. Erika Nussberger, FMH Pédiatrie, Hôpital d’Enfants de l’Est de la Suisse, Saint-Gall)
Une manière importante d’encourager les mères à allaiter leur enfant consiste à nommer les avantages de l’allaitement. Au cours de leur formation, les consultantes en lactation apprennent à en expliquer plusieurs, dont l’effet positif de l’allaitement sur les risques d’obésité et de diabète, tant sur l’enfant que sur sa mère.
L’importance du sujet résulte du fait que nous nous trouvons actuellement face à une épidémie mondiale des maladies susmentionnées. S’agissant de maladies chroniques, elles ont des conséquences énormes pas seulement pour la vie quotidienne des patients, leur qualité de vie et leur intégration sociale mais aussi pour toute la société, y inclus les coûts.
Les résultats actuels de la recherche confirment l’effet positif de l’allaitement sur le risque de diabète et d’obésité tant chez l’enfant que chez la mère ; par ailleurs, certaines données suggèrent une relation proportionnelle entre la durée de l’allaitement et l’effet protecteur sur l’obésité et le diabète. Ces faits devraient encourager les médecins, infirmières, sages-femmes et consultantes en lactation d’augmenter leurs efforts pour aider les femmes qui aimeraient allaiter.



Indirizzo
de fr it en
0