Promotion allaitement maternel Suisse

Rapports annuel


Les pères et les employeurs en ligne de mire – et un départ
Être père aujourd’hui est une tâche ardue. Non seulement le père continue à assurer en grande partie la sécurité matérielle de sa famille par son activité rémunérée, mais il doit également être présent et compétent pour elle. Cela représente un sacré défi. En collaboration avec l’association männer.ch, un nouveau dépliant avec des informations pour les pères a été publié : « Tu souhaites le meilleur pour ton enfant ? Alors, donne-le-lui ! ». Des études ont démontré que la possibilité et la durée de l’allaitement dépendent énormément du papa. La nouvelle information a pour but de donner confiance aux pères de pouvoir assumer leur rôle. Les mères quant à elles sont invitées à encourager leur partenaire à instaurer un rapport autonome avec l’enfant.

En déposant la motion « Les pauses d’allaitement rémunérées doivent être financées par le régime des allocations pour perte de gain », la conseillère nationale Maya Graf a repris le problème du financement des pauses d’allaitement par les employeurs. Une prise en charge des coûts par le régime des APG serait importante surtout dans le cas des petites et moyennes entreprises afin d’éviter que celles-ci exercent une pression sur les mères de sevrer précocement. Il faut le soutien des employeurs et de la société pour que travail rémunéré et allaitement maternel puissent être conciliés.









En tant que membre et présidente du conseil de fondation, j’ai pu contribuer à façonner Promotion allaitement maternel Suisse depuis ses débuts en l’an 2000. J’ai eu le plaisir de travailler avec des directrices faisant preuve de compétence, d’engagement et d’idées novatrices et compter sur les connaissances des membres du conseil de fondation ainsi que des experts et expertes. Mes sincères remerciements vont à toutes ces personnes !

Nous pouvons être fiers de tout ce que nous avons accompli. Parmi les points forts dont je me souviens particulièrement, j’aimerais citer la publication de la brochure d’allaitement qui entretemps est disponible en douze versions linguistiques, les colloques passionnants organisés dans le cadre de la semaine mondiale de l’allaitement maternel – dont avant tout la conférence sur les oligosaccharides dans le lait maternel présentée en 2012 par le professeur Thierry Hennet (Université de Zurich) – et l’élaboration et la publication de la bande dessinée « Nouveaux horizons ». Plusieurs conditions cadres importantes ont également changé au cours de ces années : la convention de l’Organisation internationale du Travail sur la protection de la maternité a été ratifiée et l’ordonnance concernant la rémunération des pauses d’allaitement est entrée en vigueur.

Mais il reste encore beaucoup à faire pour que l’allaitement maternel soit reconnu comme la chose la plus naturelle par la société. Je souhaite à ma successeure désignée, la conseillère nationale Yvonne Feri, aux employées de la fondation, aux membres du conseil de fondation, aux experts et expertes tout le succès possible dans le développement de la fondation et j’espère que l’allaitement continuera à gagner en importance au cours des prochaines années. Pour que les générations futures puissent elles aussi bénéficier d’un départ optimal dans la vie !

Ursula Zybach
Présidente

PDF >>






Rapport annuel 2012

Rapport annuel 2011

Rapport annuel 2010

Rapport annuel 2009

Rapport annuel 2008

Rapport annuel 2007

Rapport annuel 2006


Adresse
de fr it en
0
Informations généralesStratégieRapports annuelsConseil de fondationCommission scientifiqueSecrétariatPartenaires / Financement